bandeau-phare-site-nouslabretagne

Quelle méthode pour Nous la Bretagne ?

 

« SKOAZ OUZH SKOAZ »
QUAND ON RASSEMBLE, ON REUSSIT. QUAND ON DIVISE, ON ECHOUE.

 

La dégradation des eaux en Bretagne, la crise des algues vertes, les crises agro-alimentaires… La Bretagne a toujours su se relever des crises et elle l’a fait en mettant autour de la table l’ensemble des acteurs - pouvoirs publics, agriculteurs, environnementalistes, État et collectivités - et jamais en divisant.

Il est illusoire de penser pouvoir résoudre les défis qui nous attendent en opposant systématiquement des modèles sous couvert de postures idéologiques. Le modèle breton est tout l’inverse, il est celui de la coopération et du dépassement des dogmes quand l’enjeu l’exige. C’est grâce à cette méthode par exemple que la Bretagne est la première Région d’Europe à sortir du contentieux sur les Nitrates sous l’impulsion de Thierry BURLOT. Quand on rassemble, on réussit. Quand on divise, on échoue.

Nous la Bretagne croit fermement au « Skoaz ouzh Skoaz » (épaule contre épaule en breton), cette capacité qu’ont les Bretonnes et les Bretons de se serrer les coudes quand un coup dur frappe, de faire passer la solidarité avant toute chose quand les circonstances l’exigent.

Il nous faut cultiver cet esprit de coopération, raviver ce goût du collectif capable de transcender les clivages pour se mettre à la hauteur des enjeux stratégiques. Continuer à fédérer les acteurs, à concilier les points de vue, à travailler ensemble. Et non pas, comme certains le souhaitent, à l’heure où se construit la « Bretagne d’après », à renvoyer les modèles dos à dos, en vain.